« Le développement de la compétence pratique en Enseignement pratique : conceptualisation d’un outil d’autoévaluation »

by Faltz Nadine

vendredi 3 août 2018/Catégories: Travail de candidature, Branches, Professions de santé

La loi du 19 décembre 20081 portant réforme de la formation professionnelle a engendré de grands changements au niveau de la formation de l’aide-soignant. Le rôle des enseignants en stage a changé, de sorte que les élèves sont moins encadrés en stage par les tuteurs scolaires. Par contre, les élèves sont davantage encadrés et évalués par les tuteurs professionnels qui font partie de l’équipe soignante.

1 LEGILUX, http://eli.legilux.public.lu/eli/etat/leg/loi/2008/12/19/n19, consulté le 28 août 2015

Or, les expériences montrent que les élèves ont des difficultés à transférer en situation réelle le savoir et le savoir-faire appris à l’école. Les tuteurs professionnels ont la responsabilité légale d’encadrer et de former les élèves aides-soignants et ils doivent aider les élèves à faire ce transfert. La réalité révèle par contre que les tuteurs professionnels ne connaissent pas toujours les indicateurs de qualité utilisés par les enseignants pour évaluer les élèves dans les examens, comme par exemple le projet intégré final en fin de formation. À cela s’ajoute le fait que les élèves n’avaient jusqu’à présent pas de post-clinique officiel, un outil qui est utilisé dans la formation des infirmiers pour analyser entre autres la pratique et le vécu des élèves. Les élèves ont donc besoin d’un outil qui leur permet d’apprendre, de contrôler leur savoir-faire et de stimuler leur réflexivité. En effet, la stimulation de la réflexion contribuera à la professionnalisation du soignant et améliore de ce fait la qualité du soin.

Pour élaborer cet outil, je me suis basée sur les résultats que j’ai obtenus lors de la rédaction de mon mémoire pédagogique (Année académique 2012-2013) pour lequel j’avais construit deux fiches d’autoévaluation pour les deux techniques de soins correspondantes. En vue des bons résultats obtenus, j’ai pris la décision de réaliser, pour mon travail de candidature, des fiches d’autoévaluation pour les techniques clés et ceci pour les trois années de formation de l’aide-soignant.

L’objectif de ce travail de candidature était donc de réaliser un outil d’autoévaluation qui permettra de garantir un suivi permanent de l’évolution de la compétence professionnelle des élèves. Cet outil permettra aussi aux élèves de contrôler et d’évaluer eux-mêmes leur pratique. Il s’agissait aussi d’aboutir à une uniformisation de ces fiches d’autoévaluation dans les trois centres de formation du LTPS. De cette façon, les tuteurs scolaires se basent sur les mêmes indicateurs et socles d’évaluation, ce qui augmente la congruence dans la formation et ce qui devait aussi aider les élèves

à mieux faire le transfert de leurs connaissances en situation réelle. Une recherche qualitative auprès des tuteurs scolaires et professionnels va m’aider à déterminer si cet outil constitue un soutien pour eux. Les interviews narratives sont réalisées et analysées selon la méthode de Bohnsack2 et Nohl3. Une enquête quantitative au moyen d’un questionnaire auprès des élèves me permettra également de déterminer si cela les aide à progresser dans leur processus d’apprentissage.

L’outil d’autoévaluation élaboré a aidé de rapprocher les acteurs concernés dans leur souci commun d’offrir une formation de qualité aux élèves en stage. Ainsi les tuteurs scolaires comme les tuteurs professionnels interviewés sont très reconnaissants qu’il existe enfin un outil leur permettant de mieux évaluer le travail de l’élève et aussi de stimuler sa capacité de réflexivité. Trois quarts des élèves trouvent que l’outil d’autoévaluation leur a aidé à analyser leurs performances professionnelles.

Les tuteurs scolaires des trois centres de l’école ont accès aux fiches via la nouvelle plateforme de l’éducation nationale Office 365. Les institutions de soins ont reçu les fiches d’autoévaluation par courrier électronique en début de l’année scolaire 2015-2016. La mission des tuteurs scolaires consiste maintenant à faire propager l’outil dans les différents services et à stimuler les tuteurs professionnels à travailler avec.

Dans une perspective d’avenir à long terme, l’emploi de ces fiches d’autoévaluation faciliteront l’aspect analytique dans les exercices de simulation qui font partie du nouveau projet d’établissement de l’école.

En outre, les fiches prépareront les élèves à la verbalisation de l’action ce qui est le but recherché d’une technique d’entretien en stage : l’entretien d’explicitation4.

Number of views (4570)/Comments (0)

Documents à télécharger

Theme picker

Catégories