Phone No.
(+352) 247-85187
Email us
secretariat@script.lu
Address
33, Rives de Clausen
L-2165 Luxembourg

www.bibliotc.lu

Travaux de candidature

Bibliothèque en ligne

Comment optimiser les effets de l’intervention en classe d’un expert externe dans le cadre de l’éducation à l’entrepreneuriat ?

by Agovic Enes

Le Luxembourg ne semble pas présenter de tradition, chez les jeunes, de prises de risques
professionnels, de goût de l’aventure ou d’adhésion aux perspectives qu’offre l’entrepreneuriat.
Bien souvent, les programmes initiés au Luxembourg, permettant la sensibilisation des élèves à
l’entrepreneuriat, offrent aussi des échanges entre acteurs des mondes professionnel et scolaire.
En faisant intervenir des entrepreneurs en classe, les enseignants cherchent à changer la
perception du monde professionnel dans l’esprit des élèves et à rapprocher la théorie de la
pratique. A l’issue d’une telle rencontre, l’élève en saura davantage sur l’attitude entrepreneuriale
tout en ayant acquis de nouvelles connaissances basées sur des expériences réelles de
l’entrepreneur.
Quels sont les effets des interventions d’experts externes sur l’apprentissage et le
développement des connaissances et compétences des élèves ? Comment s’assurer que l’élève
profite pleinement de l’expérience ?
Afin de pouvoir répondre à ces questions, une analyse de 14 interventions dans différentes
classes, a été menée dans différents établissements du secondaire au Luxembourg. Le but est
d’établir dans une ultime partie une approche pédagogique optimale à suivre lors d’une
intervention par un expert professionnel dans le cadre de l’éducation à l’entrepreneuriat dans un
établissement secondaire. Il s’agit tout de même de préciser qu’éducation à l’entrepreneuriat ne
rime pas forcément avec cours d’économie. De ce fait, l’analyse porte sur toutes les interventions
(en relation avec l’éducation à l’entrepreneuriat) dans différentes branches enseignées au lycée.
Nous espérons ainsi identifier le public cible idéal d’une intervention en classe effectuée
par un expert externe. Nos résultats précisent que les élèves des classes supérieures ont développé
plus d’intentions entrepreneuriales par rapport à ceux des classes inférieures. De même, les
garçons sont plus susceptibles à former des intentions entrepreneuriales que les filles. Notre
analyse suggère également que l’école a un rôle de catalyseur de l’entrepreneuriat et, de ce fait,
doit encourager davantage les élèves vers l’entrepreneuriat. Ainsi, l’intégration des témoignages
en classe par des entrepreneurs est bénéfique pour les élèves, enseignants et experts.

Documents à télécharger

Theme picker