À propos du CGIE

Le Centre de gestion informatique de l'éducation est une administration ressource du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse. Le CGIE a été institué par la loi du 13 juin 2013.

En savoir plus »

Historique

Jusqu’en 2013, deux services ressources du ministère ont été impliqués dans la mise en œuvre de la gouvernance électronique du ministère et des établissements scolaires, à savoir le Service informatique du ministère et le Centre de Technologie de l’Éducation (CTE). Leurs missions ont été complémentaires, quelques fois redondantes. L’existence de deux structures parallèles a limité la nécessaire vision globale et transversale de tous les dossiers informatiques comme l’élaboration d’une stratégie commune de gouvernance informatique. Or, face à l'évolution rapide des technologies de l’information et de la communication, la gouvernance informatique du ministère exige une structure cohérente et un fonctionnement rigoureux.

Le recours à l’informatique doit contribuer à la simplification administrative du ministère (1) en améliorant aussi bien la qualité des applications que l’acceptation des systèmes d’information par les utilisateurs et (2) en appuyant la généralisation des échanges électroniques au sein de l’administration de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle.

Dans ce contexte, il a été créé une nouvelle administration, dénommée « Centre de gestion informatique de l'éducation  (CGIE) », en fusionnant le Service informatique du ministère et le Centre de technologie de l'Éducation (CTE) créé en 1993. Cette nouvelle structure est censée améliorer les procédures et l’utilisation des ressources informatiques de sorte à garantir une gestion plus efficace de l’informatique et des systèmes d’information de l’éducation nationale et mieux répondre aux attentes des utilisateurs internes et externes. La nouvelle administration ainsi créée reprend en grande partie les activités antérieures du Service informatique du ministère et du CTE.

Une structure unique est la formule la plus rationnelle pour gérer l’ensemble des projets informatiques. Elle facilitera l’accès aux prestations et diminuera les coûts annuels d’exploitation.