banner-eat-well

ALLERGENES & INTOLERANCES ALIMENTAIRES

   

Afin d’éviter toute confusion autour des allergies et intolérances alimentaires, Restopolis rappelle qu’un diagnostic médical est nécessaire avant d’entamer un régime « sans allergène(s) » (appelé régime d’éviction). Le diagnostic doit se baser sur de vrais tests/analyses de sang faits par un allergologue.

Suivre un régime d’éviction est nécessaire uniquement pour les personnes souffrant d’allergies avérées.

Le régime chez une personne souffrant d’une allergie alimentaire avérée est différent de celui d’une personne souffrant d’une intolérance alimentaire. Dans le cas d’une intolérance, l’aliment concerné peut encore être consommé mais la quantité tolérée dépendra de la susceptibilité personnelle. Contrairement aux personnes allergiques, où la substance en question est interdite même en petite quantité.

Restopolis met en garde ses convives face à la tendance des régimes « sans allergène(s) » chez les personnes saines.

Ces dernières années, la tendance du régime « sans » chez les personnes saines a fortement augmenté. Ce phénomène vient des Etats-Unis où les célébrités vantent les bienfaits de ces régimes. Ainsi, ces régimes qui étaient jusqu’alors associés à la « maladie », deviennent synonymes de bien-être, de bonne santé et de minceur.

Quels sont les taux réels de personnes allergiques?

20 % des adultes sont persuadés d’être allergiques, alors que le taux de prévalence réel est de 2 à 3 % de la population mondiale et de 6 à 8 % chez les enfants. Pour ce qui est de la maladie cœliaque (appelée aussi intolérance au gluten), celle-ci touche environ 1 % de la population.

Comment expliquer que des personnes non malades suivent ces régimes?

Avec l’abondance de nourriture et de messages nutritionnels contradictoires, il est difficile pour le consommateur de faire un choix en toute confiance. Cette inquiétude se traduit donc par une nécessité de contrôle des aliments. Le régime « sans » permet aux consommateurs de se fixer des règles et de structurer leur alimentation à partir d'une liste d’aliments interdits/autorisés.

 

Quels sont les risques pour la santé ?

Supprimer des aliments de manière injustifiée peut entraîner des carences et des déséquilibres alimentaires. De plus, cette recherche de « manger droit/sain» peut aussi se transformer en trouble alimentaire.

A ne pas confondre avec le végétarisme

Cette mise en garde ne concerne pas les végétariens qui suppriment certains aliments par conviction/idéologie et non pas sur base d’« allergies probables ». Un régime végétarien équilibré ne comporte pas de risque pour la santé.

Différencier les allergies des intolérances alimentaires

Les allergies sont des réactions immunologiques anormales IgE-dépendantes envers un aliment. Pour une raison encore inexpliquée, notre système immunitaire, sensé nous défendre contre toute agression étrangère, considère certains aliments comme des substances « ennemies ».

Les symptômes se présentent généralement sous forme d’œdèmes et/ou de réactions anaphylactiques. Celles-ci impliquent un choc grave et généralisé, parfois lié à des symptômes cutanés, respiratoires, cardiovasculaires et gastro-intestinaux. Le seul traitement des allergies possible est d’éviter l’aliment qui pose problème.

L’intolérance alimentaire implique le métabolisme, et non le système immunitaire. Il s’agit également d’une réaction négative de l’organisme, souvent différée dans le temps, suite à l’ingestion d’un aliment, d’une boisson ou d’un additif alimentaire.

Les intolérances alimentaires dépendent de la susceptibilité personnelle de chacun, comme pour le lactose par exemple. Les aliments contenant du lactose ne doivent pas être totalement supprimés de l’alimentation mais la quantité consommée doit être adaptée à la tolérance personnelle.

 

(Source : http://www.foodinaction.com/lhypersensibilit-alimentaire-dissipez-la-confusion-chez-vos-patients-en-image/)

Et la maladie cœliaque ?

La maladie coeliaque, aussi appelée intolérance au gluten, est une maladie auto-immune où l’organisme se bat contre lui-même. C’est une fraction protéique du gluten qui provoque la fabrication d’anticorps chez des personnes génétiquement prédisposées. L’affection est caractérisée par une atrophie profonde des villosités de l’intestin grêle qui est responsable de la malabsorption intestinale et provoque ainsi des carences (graisses, vitamines, protéines, minéraux etc.)

Les principales présentations cliniques sont : douleurs abdominales, diarrhées, ballonnements, vomissements, troubles du comportement, perte de poids, anémie ferriprive, problèmes osseux, musculaires, dentaires ou dermatologiques, arrêt de croissance chez l’enfant etc.

Le diagnostic se fait grâce à une prise de sang pour détecter la présence d’anticorps, suivie, en cas de résultat positif, d’une endoscopie et d’une biopsie de la partie haute de l’intestin. Dès que l’intolérance est diagnostiquée, le seul traitement est l’élimination à vie de gluten de son alimentation.

Pour plus d’informations autour de la maladie cœliaque:

Fir de Moment get et keng lëtzebuerger Versioun. Wielt w.e.g. eng aner Sprooch.

Es gibt zur Zeit keine deutsche Fassung. Bitte wählen Sie eine andere Sprache.

There is no English version for the moment. Please choose another language.

 

  Restopolis Services
Service de la Restauration scolaire et universitaire
eduPôle - Walferdange
Route de Diekirch
L-7220 Walferdange
Adresse postale:
B.P. 98
L-7201 Bereldange
  Contactez-nous
  Tél. (+352) 247 85163
  Fax: (+352) 26 20 02 95

 

 

go mobile with us