Epreuves communes

Définition

Les épreuves communes sont des épreuves nationales élaborées pour les classes inférieures de l'enseignement secondaire et secondaire technique. Le but principal de ces épreuves est de vérifier si les élèves ont atteint les socles des référentiels pour les classes respectives, c’est-à-dire les niveaux minima de compétences pour continuer leurs études.

Caractéristiques

Les épreuves communes cherchent donc à établir les niveaux de compétence atteints par les élèves : elles portent sur des savoirs et des savoir-faire bien ancrés que les élèves peuvent mobiliser à tout moment de manière spontanée pour effectuer différentes tâches. Ces compétences ont souvent été développées tout au long de leur carrière scolaire.
En conséquence les épreuves communes se distinguent des devoirs en classe qui portent en grande partie sur des matières traitées entre une et six semaines avant le devoir - des matières mémorisées juste avant le devoir et pour le devoir et qui, de ce fait, ne font pas nécessairement partie du répertoire actif et entièrement acquis des élèves.
Cependant les épreuves communes ne sont pas des tests d’enjeu majeur (‘high-stakes’ tests). Elles ne constituent qu’un élément parmi d’autres qui complète l’image de l’élève. Il s’agit d’une évaluation externe, donc indépendante de l’enseignant. Elles permettent d’obtenir une note sur soixante qui sera comptabilisée comme un devoir en classe avec les autres notes du trimestre et de l’année.
La mise en œuvre des épreuves communes suit une procédure professionnelle qui s’inspire des standards de qualité internationaux (approche itérative - cycle d’élaboration de test avec pré-test, analyse, remaniement, etc.). De ce fait, les tâches des épreuves et les réponses exactes correspondent aux descripteurs de compétence et aux socles des référentiels visés. Ainsi les épreuves communes permettent d’illustrer les descripteurs et les socles correspondants.
En plus, les différents formats de test (par exemple les questions à choix multiples ou les exercices d’association) ainsi que les outils élaborés pour les épreuves communes (par exemple les grilles de correction) peuvent servir pour le travail quotidien en classe.