Baccalauréat européen

L’examen du Baccalauréat européen repose sur les 2 dernières années d’études S6 et S7 du Cycle d’Orientation.

Seuls les élèves ayant passé avec succès les 6ième et 7ième années d’études dans une école européenne ou dans une école européenne agréée par le Conseil Supérieur, sont admis à se présenter au Baccalauréat européen.

Le diplôme délivré, à l’issue des examens de fin d’études, est reconnu dans tous les pays membres de l’Union Européenne ainsi que dans un certain nombre d’autres pays. Les titulaires du Baccalauréat jouissent dans leur pays des mêmes droits et avantages que les détenteurs du diplôme ou certificat délivré à la fin des études secondaires dans ce même pays. Ils peuvent s’inscrire, avec les mêmes droits que les ressortissants nationaux en possession de titres équivalents, dans les universités ou instituts d’études supérieures de tous les pays membres de l’Union Européenne.


 

Objet des épreuves du Baccalauréat

Les épreuves du Baccalauréat européen portent sur des disciplines enseignées en 6ième et 7ième année d’études (S6 et S7), et notamment sur

  • la langue de la section / langue maternelle (L1);
  • la première langue étrangère (L2);
  • les mathématiques;
  • deux des options choisies par l’élève.

Le nombre d’épreuves écrites est de cinq. Le nombre d’épreuves orales est de trois.


Pour juger des résultats des candidats, le jury d’examen prend en considération

  • les notes des épreuves finales;
  • les notes de l’année du Baccalauréat (S7) se composent
    • d’une évaluation générale des travaux de l’élève;
    • des résultats des contrôles et des devoirs en classe.

Les épreuves finales sont en partie écrites et en partie orales. Elles sont notées de 0 à 10, 10 étant la meilleure note. Les notes préliminaires et les notes aux épreuves écrites et orales sont affectées d’un coefficient :

  • Note finale de l’année (50%)
  • Examens écrits (35%)
  • Examens oraux (15%)

Pour être reçu, l’élève doit avoir obtenu la moyenne de 6 pour l’ensemble des matières. Le Conseil Supérieur peut aussi déterminer un seuil de notes minimales, à atteindre, pour certaines matières.


 

Équivalence avec les détenteurs d’un diplôme de fin d’études secondaires dans un des pays membres de l’Union Européenne

Les titulaires du Baccalauréat européen

  • jouissent dans leur pays respectif de tous les avantages liés à la possession du diplôme ou certificat délivré à la fin des études secondaires de ce pays;
  • peuvent solliciter, avec les mêmes droits que les nationaux ayant des titres équivalents, leur admission dans toute université existant sur le territoire des Parties contractantes.