Division études et développements

La division «Études et développements» a pour missions:

  1. la promotion et l’organisation de l’informatisation, notamment en ce qui concerne la collecte, la transmission et le traitement des données;
  2. l’étude, le développement, la maîtrise d’ouvrage, la maintenance, l’hébergement et l’exploitation d’applications existantes ou à développer;
  3. le support organisationnel et l’accompagnement de projets informatiques;
  4. la recherche de synergies et l’optimisation des échanges d’informations;
  5. la mise en place et l’exploitation de plateformes de collaboration et d’information;
  6. la spécification, la traduction, le contrôle et la mise en oeuvre des besoins fonctionnels en projets informatiques.

Division informatique distribuée et support

La division «Informatique distribuée et support» assure en collaboration étroite avec le Centre des Technologies de l’Information de l’État:

  1. l’acquisition, la gestion et l’inventaire d’équipements informatiques et bureautiques;
  2. le conseil et l’assistance techniques de l’administration de l’Éducation nationale dans l’exécution des travaux courants d’informatique notamment en matière d’installations, d’équipements et de maintenance;
  3. la gestion des équipements informatiques appropriés à l’accomplissement de ses attributions;
  4. la sécurité au sein du réseau informatique commun RESTENA en collaboration avec le CRT gouvernemental (Computer Emergency Response Team, GOVCERT.LU) et RESTENA-CSIRT;
  5. la sécurité de l’informatique et le respect des dispositions de la loi modifiée du 2 août 2002 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel, dans les limites de ses attributions;
  6. la gestion d’un centre de support destiné aux utilisateurs internes et externes des systèmes d’informations gérés par le Centre.
Pour l’exécution de ces missions, le Centre s’engage à respecter les normes de qualité et de sécurité déterminées par le Centre des Technologies de l’Information de l’État.